Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Conseil Pour l'Avenir du Conservatoire
  • Conseil Pour l'Avenir du Conservatoire
  • : Le Blog de l'association des usagers du conservatoire à rayonnement régional (CRR) de musique, danse, chant et théâtre de Lyon (France).
  • Contact

Ce site diffuse des compte-rendus, articles, et annonces du CPAC, et d'autres sources, pour lesquelles seule la responsabilité de leur auteur est engagée. (Le Conseil d'Administration du CPAC)

6 avril 2008 7 06 /04 /avril /2008 16:09

LYON : une plaque tournante artistique … aux moyens insuffisants    (lire la lettre aux pouvoirs publics)

LYON semble être devenue une plaque tournante du pays en ce qui concerne les études musicales et chorégraphiques.

Doit-on s’en féliciter ?

OUI si l’on considère que son dispositif de formation présente un ensemble particulièrement homogène et progressif avec, tout d’abord, deux des plus importants conservatoires : le Conservatoire de Lyon (ex CNR) et le CNSMD. Pour l’enseignement général, on dispose de l’arsenal quasi complet au niveau élémentaire et secondaire (premier et second cycle en horaires aménagés. De plus le pôle universitaire et de formation supérieure est important aussi bien pour envisager la poursuite d’études dans les disciplines artistiques et annexes que pour d’autres filières. Il n’est donc pas étonnant que la demande de formation en provenance de tout le territoire national soit en augmentation constante depuis quelques années .

NON quand on sait que le nombre de dossiers d’inscription en TMD, par exemple, a dépassé la quarantaine pour cette année scolaire, alors que le nombre d’élèves est limité à 27 au maximum. On peut même s’attendre à un nombre supérieur pour la prochaine rentrée. Cette situation entraîne automatiquement un renforcement de la « sélection » qui pourrait s’effectuer au détriment des candidats de la région Lyonnaise.

NON quand on connaît également le manque de structure d’accueil et d’hébergement pour les élèves des autres régions ou situés hors de l’agglomération Lyonnaise. En dehors de deux foyers privés n’accueillant que des filles, il n’y a rien d’autre. Cette situation est tout à fait inadmissible pour une région et une agglomération qui se veulent et qui sont à la pointe de la vie et de la formation artistiques.

C’est pourquoi, notre Conseil d’Administration a décidé d’interpeller les pouvoirs publics concernés par ces questions.

Cliquer ici pour lire le courrier leur étant adressé par le CPAC le 31 Mars 2008.


Partager cet article

Repost 0
Published by CPAC LYON - dans Rentrée 2008-2009
commenter cet article

commentaires