Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Conseil Pour l'Avenir du Conservatoire
  • Conseil Pour l'Avenir du Conservatoire
  • : Le Blog de l'association des usagers du conservatoire à rayonnement régional (CRR) de musique, danse, chant et théâtre de Lyon (France).
  • Contact

Ce site diffuse des compte-rendus, articles, et annonces du CPAC, et d'autres sources, pour lesquelles seule la responsabilité de leur auteur est engagée. (Le Conseil d'Administration du CPAC)

15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 08:54

Régis Badel, danseur contemporain, ancien élève du conservatoire de Lyon, a bien voulu répondre à nos questions
Regis-Badel.jpg
CPAC ; Où dansez vous actuellement ?
Régis BADEL : Au CNSMDP (Conservatoire national supérieur musique et danse de Paris)
 
CPAC : Qu'est-ce qui vous a poussé à vous lancer dans la danse ?
Régis BADEL : Je ne me souviens plus exactement. Ce fût peut-être un reportage à la télé, ou quelque chose d'autre.
 
CPAC : Pendant quelle période avez-vous été au conservatoire de Lyon ?
Régis BADEL :  De l'année scolaire 2005-2006 à celle de 2008-2009.

CPAC : Avez-vous fait les classes à horaire aménagé ?
Régis BADEL : Oui.
 
CPAC : Quelles classes avez-vous suivi ?
Régis BADEL : De ma 5ème à ma 2nd. De 2C2A à la première année de CEPI.
 
CPAC : Quel niveau avez vous obtenu ?
Régis BADEL : Mon diplôme de fin de 2ème cycle, ainsi que celui de formation musicale.
 
CPAC : Qu'avez-vous retiré de votre passage au conservatoire de Lyon ?
Régis BADEL : Un enrichissement humain.

CPAC : Quelle importance a la danse dans votre vie
Régis BADEL : Une très grande.

CPAC : Comment pouvez-vous décrire la sensation que vous ressentez en dansant ?
Régis BADEL : Unique.
 
CPAC : Quelle est la plus grande valeur personnelle que vous avez acquise grâce à la danse ?
Régis BADEL : Une découverte humaine de l'art chorégraphique.

CPAC : Quel rôle a joué la danse dans votre conquête de confiance en vous ?
Régis BADEL : Vaincre une certaine pudeur face au public.
 
CPAC : Vos proches comprennent-il votre passion ?
Régis BADEL : Oui, et la partagent.
 
CPAC : Qu'avez-vous préféré au conservatoire de Lyon ?
Régis BADEL : Les "personnages" qu'ont été mes professeurs.
 
CPAC : Vous sentiez-vous "chez vous" au conservatoire de Lyon, et pour quelle raison ?
Régis BADEL : Non, c'est une maison plutôt fermée à nos problèmes personnels, qui ne veulent nous pousser que dans leur sens, dans un but précis, qui n'est pas forcément le nôtre. J'ai pu voir cela avec plusieurs de mes camarades.
 
CPAC : Quelle couleur, sensation ou mot vous vient à l'esprit, quand vous repensez au conservatoire de Lyon ?
Régis BADEL : Un esprit quant à lui d'équipe, où forcément des groupes s'unissent à fin de s'accrocher face à d'éventuels événements qui peuvent être un empoisonnement.

CPAC : Avez vous toujours pratiqué les autres esthétiques et le conseillez vous aux jeunes danseurs?
Régis BADEL : Oui, je fais de mon mieux pour transmettre tout ce que j'ai appris. D'ailleurs nous réalisons tous ce même processus.

CPAC : Quel conseil ou encouragement pourriez vous donner à un danseur qui débute au conservatoire de Lyon
Régis BADEL : Du courage !

CPAC : A quoi vous destinez vous après le CNSMD ?
Régis BADEL : Peut-être "PARTS" (école de Anne Térésa de Keersmaeker) ou le CNDC d'Angers dans quelques années. Ou bien tenter directement des auditions  afin de rentrer dans diverses compagnies : Wim Wandekeybus, Hofesh Shechter, les ballets C de la B, Découflé... Mais il va en falloir du temps.

CPAC :  Nous aurons certainement le plaisir de voir Régis danser un jour dans une de ces compagnies prestigieuses, et c'est ce que nous lui souhaitons.

Interviewé pour le CPAC par Francis Blaineau
Avril 2011

Partager cet article

Repost 0
Published by CPAC Lyon - dans Anciens élèves
commenter cet article

commentaires