Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Conseil Pour l'Avenir du Conservatoire
  • Conseil Pour l'Avenir du Conservatoire
  • : Le Blog de l'association des usagers du conservatoire à rayonnement régional (CRR) de musique, danse, chant et théâtre de Lyon (France).
  • Contact

Ce site diffuse des compte-rendus, articles, et annonces du CPAC, et d'autres sources, pour lesquelles seule la responsabilité de leur auteur est engagée. (Le Conseil d'Administration du CPAC)

19 janvier 2008 6 19 /01 /janvier /2008 18:03
Bac TMD                                   

Pourquoi choisir un Bac TMD ? (voir note du CPAC en bas d'article)

(source : http://www.parisetudiant.com)

 

Plus d'info ? lisez cet article


Le Bac TMD signifie Techniques de la Musique ou de la Danse

Attention le Bac TMD se prépare uniquement après une seconde spécifique. L’entrée dans cette classe de seconde est très sélective et requiert un bon niveau scolaire et la réussite aux tests d’aptitude organisés par le conservatoire. Peu de lycées préparent à ce bac, il faut donc se renseigner tôt dans l'année pour y accéder.

Présentation du Bac TMD :
Le Bac TMD est exclusivement réservé aux élèves voulant devenir des professionnels de la musique ou de la danse, et qui ambitionnent de devenir un virtuose ou une étoile...
La préparation du Bac TMD combine des cours au lycée et au conservatoire. Avec l’option « instrument » ou l’option « danse », les élèves fréquentent régulièrement le lycée et le conservatoire pour des études équilibrées en enseignements généraux et technologiques.
Les horaires aménagés leur garantissent une entière compatibilité entre les études au lycée et au Conservatoire. L'objectif du bac TMD est de permettre aux musiciens et aux danseurs de concilier un enseignement technique élevé avec un enseignement général, débouchant sur un diplôme reconnu dans la profession.

Matières enseignées :
Deux options au choix : instrument ou danse.
Options instrument : pratique et techniques musicales (maîtrise d’un instrument, musique d’ensemble, dictée et analyse musicales, harmonie et solfège, technique du son, organologie, lecture instrumentale à vue) et à l’histoire de la musique.
Options danse : pratique et techniques chorégraphiques (exécution chorégraphique, scénographie, dictée et analyse musicale, anatomie et physiologie humaines), ainsi qu’à l’histoire de la danse et de la musique.

Que faire après le bac TMD ?
La majorité des bacheliers TMD continuent leurs études dans le domaine artistique. Ils entrent principalement au conservatoire et/ou à l'université avec une licence en arts (théâtral, cinématographique, musique etc ).
Le « must » des formations, en musique comme en danse : les conservatoires nationaux supérieurs de Paris et de Lyon. Ils forment des professionnels de haut niveau, triés sur le volet par un concours d’entrée extrêmement sélectif. Les musiciens peuvent également tenter leur chance d
ans les conservatoires nationaux de région (CNR) et les écoles nationales de musique (ENM).
Débouchées après l'option instrument : soliste, musicien d'orchestre, chef d'orchestre ou de chœur et autres carrières d’instrumentiste (orchestres symphoniques, formations musicales), de compositeur et aux différents métiers de la musique (régie d’orchestres, animation, discothèque, commerce...).
Débouchées après l'option danse : carrière de danseur, danseur étoile ou de chorégraphe.
 

(source : http://www.parisetudiant.com)
 

Note du CPAC :

La présentation de la filière TMD apparaît notoirement éronnée et source d'ambigüité dans cet article.
En effet, le cursus TMD n'est pas seulement destiné à des élèves qui ont un projet professionnel exclusivement artistique, et encore moins pour devenir des virtuoses, ou d'on ne sait pas trop quelle élite.
La réforme du bac F11 , prédécesseur du bac TMD, relevant le niveau d'études au moyen d'un renforcement des matières générales principales, et opérant un rééquilibrage des coéfficients du bac, visait à permettre aux élèves musiciens, danseurs, et maintenant maîtrisiens de bénéficier d'une ouverture vers un ensemble de cycles supérieurs artistiques et techniques, universitaires ou non.

Cette logique d'élargissement et de diversification du diplôme s'inscrit d'ailleurs dans la perspective de la réforme de Bologne, c'est à dire de l'accés au système LMD (licence, master, doctorat) du monde universitaire, à l'échelon européen.
Les équivalences seront alors effectives même s'il reste des points encore imprécis et des harmonisations à effectuer.

Roger CHAMP
président du CPAC

Plus d'info ? lisez cet article



NB:
Le CNR de Lyon est désormais un Conservatoire à Rayonnement Régional (CRR) 
l'ENM de Villeurbanne est désormais un Conservatoire à Rayonnement Départemental (CRD)
Repost 0
15 janvier 2008 2 15 /01 /janvier /2008 14:00
Questions proposées par le CPAC au Conseil Intérieur du conservatoire
 
1)      Au cours de différentes réunions au Conservatoire la question de l’avenir des classes à horaires aménagés dans le cycle scolaire élémentaire est posée.
Des "pôles d’éducation musicale renforcée“ ont vu le jour dans certains groupes scolaires publics ( Painlevé , Dahlias et Giono).
 Dans l’article : "la musique à portée de tous" publié dans la Lettre "Nouvelles des écoles" n°19 de décembre 2007, il est écrit : „ (…) au-delà, ce sont les classes à horaires aménagés …qui proposent un véritable cursus d’études musicales (…)“ 
 Pourrait-on avoir une information sur le fonctionnement et les premiers effets de ces pôles ?

 Quelles sont l’articulation et l’évolution envisagées, ou envisageables, avec le cursus à horaires aménagés ?

 Est-ce que ces pôles préfigurent une modification de l’organisation des CHAM/CHAD en élémentaire ?

2)     Le recrutement des élèves pour le cursus TMD prend un caractère national. Cela a entraîné , cette année, un net renforcement des candidatures en 2de TMD, bien supérieur à la capacité d’accueil qui reste limitée à un maximum de 27 élèves.
 Y-a-t’il des perspectives, voire des discussions avec l’Inspection Académique du  Rhône, pour la création d’une deuxième classe TMD ?Dans l’immédiat, quels sont les critères permettant de sélectionner les élèves candidats ?

3)     Où en est-on de la mise en place du nouveau cursus CEPI ?

4)     Pourrait-on envisager un système collectif  de location ou d’achat d’instruments de musique, de partitions, de tenues de danse, etc. par l’intermédiare du Conservatoire et en collaboration avec les associations de parents d’élèves ?
La charge budgétaire que représentent ces matériels est de plus en plus lourde et difficile à assumer pour un nombre non négligeable de familles

5)      Ne faudrait-il pas (re)placer un panneau indicateur du conservatoire sur le mur à l’entrée ?

6)      Pourquoi les soutes à instruments des élèves sont-elles inaccessibles ?

7)      Qui représente officiellement le Conservatoire dans les CA et le Conseil d’Ecole des établissements scolaires associés et dans les conseils de classes CHAM/CHAD et TMD ?

8)      Qu’est ce qui explique la réduction de moitié de la formation rythmique danse et musicale en vue de la préparation du spectacle danse de fin d’année ?

9)      Qu’en est-il de l’organisation des DEM (ex-médailles) avec les conservatoires de Villeurbanne et de Saint-Etienne ? 

 10)   Comment donner de plus amples explications aux parents qui inscrivent des enfants pour la première fois  en cursus traditionnel ?

Le CA du CPAC
Repost 0
21 décembre 2007 5 21 /12 /décembre /2007 10:51
Il est important d'essayer d'en savoir un peu plus à propos du désengagement de l'Etat vis à vis des activités culturelles, au sens large.
Un tour d'horizon de certains quotidiens comme "Le Monde", "Libération" ou "L'Humanité", depuis plusieurs semaines, permet de dresser un tableau plutôt inquiétant de la situation.
Il apparaît que dès le mois d'août dernier, dans une lettre de mission de Nicolas SARKOZY à Christine ALBANEL (Ministre de la Culture), on incitait vivement le ministère à mettre l'accent sur un axe culturel allant dans le sens de la «satisfaction des goûts du public» plutôt que sur la création et le développement culturels.
Début octobre, lors d'une rencontre entre les directions régionales des affaires culturelles (DRAC) et le ministère, le choc avait été rude : pour certaines missions (action culturelle, programmes jeunes publics, entre autres) la baisse des crédits était dramatique, atteignant 100% pour certains postes. Certains pensent qu'il s'agissait d'un premier pas dans le processus de disparition des DRAC, envisagée pour 2009-2010.

En savoir plus : (cliquer ici)
Repost 0
Published by CPAC LYON - dans Infos générales
commenter cet article
9 décembre 2007 7 09 /12 /décembre /2007 16:41

- Voici quelques pages glanées sur le Web, où l'on parle de notre conservatoire :

http://www.culture.lyon.fr/
http://www.cmtra.org/
http://www.fra.cityvox.fr/guide-enfants_lyon/
http://www.culture.gouv.fr/rhone-alpes/doc/formation/danse.html
 


Cliquez sur "ajouter un commentaire" au bas de cet article. pour nous en proposer d'autres...
Repost 0
9 décembre 2007 7 09 /12 /décembre /2007 16:34
Le conservatoire de Lyon s'est vu rebaptiser "Conservatoire à rayonnement régional" de Lyon.

QUESTION :
Qu'est-ce qu'un "CONSERVATOIRE A RAYONNEMENT REGIONAL" ?

Voici ce qu'en dit le site encyclopédique WIKIPEDIA : cliquer ici pour la réponse
 
Repost 0
2 décembre 2007 7 02 /12 /décembre /2007 20:47
ANCIENS ELEVES ou Parents d'anciens élèves !

Témoignez sur ce site de votre parcours artistique au conservatoire de Lyon !

- Quels conseils donneriez-vous à des jeunes artistes en herbe pour mieux vivre leur formation artistique ?

- Quels conseils donneriez-vous à des parents de futurs incrits au conservatoire pour que leur enfant réussisse son parcours artistique ?

CETTE RUBRIQUE EST LA VOTRE !


Cliquez sur "ajouter un commentaire" au bas de cet article. pour nous faire partager votre expérience !
Repost 0
Published by CPAC LYON - dans Anciens élèves
commenter cet article
12 octobre 2007 5 12 /10 /octobre /2007 19:33
Le Conseil de Parents pour l'Avenir du Conservatoire de LYON.

Association de parents d’élèves, fondée en 1997 sur la base des principes défendus par la FCPE.

Buts de l’association

    •    oeuvrer pour un enseignement public et gratuit, accessible à tous les enfants,
    •    soutenir toutes les actions pédagogiques permettant d’améliorer la qualité de l’enseignement de la danse, du chant, de la pratique instrumentale, des arts dramatiques, et faciliter l’insertion de ces enseignements dans le cursus scolaire des enfants.
    •    représenter les parents auprès des instances du Conservatoire de Lyon.
(extrait des statuts)

Représentation

Nous représentons les parents des élèves
CHAM / CHAD et SECTIONS, dans les instances du Conservatoire de Lyon:

•    Conseil Intérieur
•    Commission Pédagogique
•    Commission d’étude des demandes de Bourses

pour l’ensemble des activités du Conservatoire: formation musicale, danse, maîtrise; instrument et arts dramatiques.
(extrait des statuts)

Nous sommes également présents au sein de la Commission d’Attribution des bourses de la DRAC.

Fonctionnement

Le Conseil d’Administration du CPAC (6 membres en 2007) se réunit régulièrement et met en oeuvre les orientations décidées chaque année par l’Assemblée Générale.
L’information des familles et le dialogue entre les parents d’élèves nous apparaissent essentiels.
C’est pourquoi nous avons créé le site web du CPAC www.cpac-lyon.com

Actions en cours

•    Obtenir un droit de représentation des parents d’élèves du conservatoire pour la mise en place des réformes et des changements dans la réorganisation régionale des études artistiques à objectif professionnel.
•    Améliorer notre partenariat avec la FCPE en primaire (Ecole Albert Camus), au collège et au lycée (Jean Moulin et Saint Exupéry) et avec le Conseil Départemental.
•    Mieux informer les familles et les inciter à nous rejoindre pour un fonctionnement plus collectif prenant en compte toutes les préoccupations.

Ecrire au CPAC de Lyon

•    Ecrivez à info@cpac-lyon.com

Repost 0
Published by CPAC LYON - dans Présentation CPAC
commenter cet article
16 septembre 2007 7 16 /09 /septembre /2007 17:46
 

BIENVENUE SUR LE SITE DU C.P.A.C.


 

Vos enfants souhaitent apprendre (ou se perfectionner dans) la musique, le chant, la danse, ou même, plus âgés, les arts dramatiques ?

   Ils sont débutants ou non, en cursus traditionnel ou en CHA  (Classe à Horaire Aménagé) au Conservatoire de Lyon ?

   Vous souhaitez avoir des informations pratiques et pouvoir partager l'expérience de parents investis au conservatoire depuis de nombreuses années ?

   

    Alors, n'hésitez pas à nous contacter et à nous rejoindre.

 


Comment ?

        - Commentez les articles de ce Blog ( www.cpac-lyon.com )
        - Contactez-nous par courriel: info@cpac-lyon.com

        - Ecrivez-nous à : CPAC - Conservatoire de Lyon

                         4 montée Cardinal Decourtray

                         69321  LYON  Cedex 05

        - Téléphonez-nous : 04 78 22 17 55  ou  06 13 72 11 20


Vous trouverez des informations sur :

 

 - Nos principes fondateurs, nos objectifs et notre fonctionnement.


   -  Les textes et les circulaires régissant les études musicales , la danse et le chant.


  -  Les compte rendus des diverses commissions du conservatoire et des instances extérieures auxquelles nous sommes conviés (bourses DRAC, rencontres au Conseil Régional, etc.)


 -  Des annonces d'auditions, de concerts, de spectacles, de stages, etc, organisés par le Conservatoire de Lyon, en priorité, et d'autres organismes, par exemple :

- le Conservatoire de Villeurbanne (ex ENM)

- le CMTRA (Centre des Musiques Traditionnelles Rhône-Alpes)
- l'ONL (Orchestre National de Lyon)

- le CNSMD de Lyon (Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse)

- le CRAPEC pour les vacances musicales et les stages (Centre Rhône-Alpin d'Activités de Parents d'Elèves de Conservatoires), etc...

 
Alors à bientôt, peut-être.    Le Conseil d'Administration du CPAC
Repost 0
Published by CPAC LYON - dans Présentation CPAC
commenter cet article
7 juillet 2007 6 07 /07 /juillet /2007 15:09
lieux d'enseignement du Conservatoire
Les cours peuvent être pris soit au Conservatoire, soit dans l'une de ses sections



  LE CONSERVATOIRE de LYON
4, montée Cardinal Decourtray - 69005 Lyon
Standard : 04.78.25.91.39 / Fax : 04.78.15.09.60



  Les sections du Conservatoire :

TERREAUX
Ecole Robert Doisneau - 1, Sergent Blandan - Lyon 1er
tél. : 04.78.39.03.76

PERRACHE
Groupe scolaire Alix - Face 16 cours Bayard - Lyon 2e
tél. : 04.78.42.61.08

GUILLOTIERE
Ecole Painlevé - 1 rue Pierre Bourdan - Lyon 3e
tél.: 04.78.62.93.77

CROIX ROUSSE
Groupe scolaire La fontaine - 2, place C. Flammarion - Lyon 4e
tél. : 04.78.30.12.16

BROTTEAUX
Groupe J. Rostand - 92, rue Tronchet (2e étage) - Lyon 6e
tél. : 04.78.89.17.43

ETATS-UNIS
(NOUVELLE ADRESSE)
Groupe scolaire Jean Giono - 14, rue Stéphane Coignet - Lyon 8e
tél. : 04.78.74.10.48

BALMONT
section duchère
Eglise de Balmont, 227 Av. Andreï Sakharov - Lyon 9e
tél. : 04.78.66.27.04


  PRESQU'ILE - DANSE
Locaux du Centre National de la Danse (CND) - 40 ter, rue Vaubecour - Lyon 2e


  ST JEAN - THEATRE
Palais Saint Jean - 6 av., Adolphe Max - Lyon 5e


  Etablissements de l'Éducation Nationale en convention CHAM/CHAD avec le Conservatoire :

ECOLE ELEMENTAIRE ALBERT CAMUS
15, montée du Télégraphe - Lyon 5e
tél. : 04.78.36.36.13

COLLEGE JEAN-MOULIN
1, place des Minimes - Lyon 5e
tél. : 04.78.15.01.40

LYCEE ST EXUPERY
82, rue Hénon - Lyon 4e
tél. : 04.78.10.91.91


Repost 0
3 juillet 2007 2 03 /07 /juillet /2007 17:24
Une nouvelle réglementation sur les CHAD,
les Classes à Horaires Aménagés Danse, doit être appliquée à la rentrée de Septembre 2007.


Lisez tous les détails dans la publication du Bulletin Officiel du 25 janvier 2007

Téléchargez le document complet en PDF

ou consultez le Bulletin Officiel en ligne

Texte adressé aux préfets de région, aux recteurs d’académie, aux directeurs régionaux des affaires culturelles, aux inspecteurs d’académie, directeurs des services départementaux de l’éducation nationale, aux inspecteurs d’académie, inspecteurs pédagogiques régionaux,aux  inspecteurs chargés des circonscriptions du premier degré, aux chefs d’établissement, aux directeurs d’école, aux responsables des établissements d’enseignement contrôlés par l’État.

N'hésitez pas à consulter également le site Web du CNR

 
Repost 0