Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Conseil Pour l'Avenir du Conservatoire
  • Conseil Pour l'Avenir du Conservatoire
  • : Le Blog de l'association des usagers du conservatoire à rayonnement régional (CRR) de musique, danse, chant et théâtre de Lyon (France).
  • Contact

Ce site diffuse des compte-rendus, articles, et annonces du CPAC, et d'autres sources, pour lesquelles seule la responsabilité de leur auteur est engagée. (Le Conseil d'Administration du CPAC)

2 juin 2007 6 02 /06 /juin /2007 09:37
Le dernier conseil intérieur du CNR s'est tenu le 3 Mai 2007. Le CPAC y participait.  Vous pouvez consulter son compte rendu en cliquant ici ou en cliquant sur le lien correspondant dans la colonne de gauche
Repost 0
26 novembre 2006 7 26 /11 /novembre /2006 10:47
Les études artistiques ( musique, chant et danse) à l'épreuve de la décentralisation
 
 
Le Conservatoire National de Région de Lyon   et l'Ecole Nationale de Musique de Villeurbanne peuvent être considérés comme les établissements "pilotes" de l'enseignement de la musique, de la danse et du chant, sur l'agglomération lyonnaise. Dès l'année prochaine, ils seront, en quelque sorte, associés pour réouvrir une section d'art dramatique ( dont la première promotion de 3ème cycle devrait démarrer fin 2006, à Fourvière).
 
Après la diminution drastique des effectifs, en 1992, suite à la réduction importante de la subvention municipale, décidée par le conseil municipal présidé, à l'époque, par Mr Raymond Barre, le problème du financement du CNR reste toujours problématique.
 
A fonctionner, ces dernières années, à budget constant , le CNR organise son fonctionnement sur un strict maintien de ses activités et sur le principe du redéploiement des postes budgétaires s'il veut innover ( par exemple l'art dramatique).
 
Après la promulgation de la loi d'août 2004 dite" de décentralisation de certaines compétences d'état "sur les collectivités territoriales ( en particulier les départements et les régions), la participation financière de celles-ci au budget du CNR se trouve remise en question.
 
En ce qui concerne le Conseil Général du Rhône, il n'a toujours pas élaboré son schéma départemental de financement des actions de formation. Quant au Conseil régional Rhône-Alpes, il n'a pas achevé la mise en forme de son plan régional sur le financement des formations secondaires et supérieures.
 
" Il va sans dire que les orientations et les décisions qui seront prises par ces instances publiques auront des conséquences importantes sur le financement et le fonctionnement du CNR" ( extrait du compte-rendu du Comité Syndical du CNR du 9 janvier 2006).
 
La question est déjà posée, entre autres, du maintien au même niveau concernant les interventions effectuées par le CNR dans les établissements scolaires publics. Dans le département de la Savoie,par exemple, ces actions ne sont plus financées.
 
Ceci est un exemple, parmi d'autres, des risques importants que font courir les désengagements partiels ou globaux des collectivités territoriales concernées. Elles invoquent l'insuffisance des ressources budgétaires découlant de la décentralisation pour assumer leurs responsabilités issues de leurs nouvelles compétences.
 
Mais, dans cette situation, ne sont-elles pas incitées à remettre également en cause leurs choix politiques comme on a pu , par exemple, le constater dans le domaine social ?
 
La qualité des enseignements artistiques risque de s'en ressentir assez rapidement si les financements ne sont pas maintenus voire en évolution.
Et comment pourrions-nous accepter la solution invoquée par certains élus ( et non contestée par des parents d'élèves) de recourir à l'augmentation des droits d'inscription payés par les familles pour compenser le manque à gagner budgétaire ?
L'accès du CNR à tous les enfants qui souhaitent, suivre des études artistiques et qui en ont le niveau,, quel que soit leur objectif personnel, s'en trouverait une nouvelle fois considérablement réduit.
 
Avec l'appui de la FCPE , à laquelle il est affilié, le Conseil de Parents pour l'Avenir du Conservatoire, oeuvre pour informer les familles de cette situation et interpeller les pouvoirs publics afin qu'ils assument leurs responsabilités .
 
 
 
Pour tout contact:   04.78.22.17.55       e-mail:  info@cpac-lyon.com
Repost 0